Miroir routier

Un miroir routier ou miroir de circulation doit être conforme à la règlementation. Ils sont généralement utilisés pour améliorer la sécurité et la visibilité dans des zones dangereuses. On retrouve les miroirs routiers dans les carrefours et intersections en agglomération, les sorties sur voie publique (garage, immeuble, cours, etc), une sortie d'école, d'hopital, de caserne de pompiers, un passage piéton, etc.

20 article(s)

par page

20 article(s)

par page

Miroir routier : extrait de la règlementation sur la pose en agglomération

L'arrêté du 21/09/1981 définit les conditions dans lesquelles un miroir de circulation peut être poser. En agglomération, un miroir routier peut être utilisé si les conditions suivantes sont toutes remplies : 

  • Mise en place d'un régime de priorité, avec l'obligation d'arrêt STOP pour l'utilisateur.
  • La distance entre la bande d'arrêt et le miroir routier doit être inférieure à 15 mètres.
  • La limitation de vitesse sur la route prioritaire doit être inférieure ou égale à 50 km/h.
  • Le miroir routier doit être implanté à plus de 2.3 m de hauteur.
  • Le trafic doit être essentiellement local sur la route où est implanté le STOP précipité.