Miroir de circulation routière

Miroir routier Ecochok

10 article(s)

par page

10 article(s)

par page

Normes & conseils : Miroir de surveillance professionnel

Miroir de circulation routière, miroir multi-usages d'intérieur et extérieur, miroir de surveillance hémisphérique, miroir de surveillance piscine, miroir de développement de la motricité en piscine, miroir d'inspection de véhicule, miroir incassable pour sanitaire collectif, miroir avec message de sécurité, miroir d'industrie, logistique et entrepôt, découvrez tout ce que vous devez savoir !


Miroir de circulation routière : quels usages ?

Un miroir routier ou miroir de circulation doit être conforme à la règlementation. Il est généralement utilisé pour améliorer la sécurité et la visibilité dans des zones dangereuses. On retrouve les miroirs routiers dans les carrefours et intersections en agglomération, les sorties sur voie publique (garage, immeuble, cours, etc), une sortie d'école, d'hopital, de caserne de pompiers, un passage piéton, etc. Le miroir routier permet également de sécuriser la traversée des piétons sur passages protégés.

Quel miroir routier installer ?

Normequip propose 4 modèles différents. Ils permettent tous une vision à 90° dans deux sens. La principale différence entre ces 4 modèles réside dans leur résistance dans le temps. Le miroir routier Ecochok est garanti 3 ans : il est quasi-incassable et traité anti UV. Le miroir routier Plexi+ est garanti 3 ans : il est incassable, inaltérable et traité anti UV. Le miroir routier Poly+ est garanti 6 ans : il résiste au vandalisme, il est inaltérable et traité anti UV. Enfin le dernier modèle est un miroir routier inox garantie 10 ans : il convient pour les milieux salins ou de haute montagne, il résiste au vandallisme et il est inaltérable. Une déclinaison en version antigivre est également disponible.

Miroir routier : extrait de la règlementation sur l'implantation en agglomération

L'arrêté du 21/09/1981 définit les conditions dans lesquelles un miroir de circulation routière peut être utilisé. En agglomération, un miroir routier peut être utilisé si les conditions suivantes sont toutes remplies : Mise en place d'un régime de priorité, avec l'obligation d'arrêt STOP pour l'utilisateur. La distance entre la bande d'arrêt et le miroir routier doit être inférieure à 15 mètres. La limitation de vitesse sur la route prioritaire doit être inférieure ou égale à 50 km/h. Le miroir routier doit être implanté à plus de 2.3 m de hauteur. Le trafic doit être essentiellement local sur la route où est implanté le STOP précipité.