Détecteur de gaz et monoxyde de carbone

Intoxications au monoxyde de carbone : 

Avec une centaine de décès en moyenne par an, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Entre 1er septembre 2013 et le 31 Mars 2014, 1028 épisodes d'intoxication domestique au CO survenus par accident et impliquant 3050 personnes, ont été signalés au système de surveillance de l'institut de veille sanitaire (InVS). 

4 article(s)

par page

4 article(s)

par page

La plupart des accidents domestiques dûs au gaz relèvent de comportements inadaptés, voire au non respect de la réglementation.

Selon Gaz de France, 98 % des accidents, fuites et explosions de gaz imputables au gaz naturel ont pour cause la vétusté des installations, l’absence d’entretien des appareils et les comportements imprudents. Les explosions au gaz peuvent provenir également des bouteilles de gaz, bouteille de soda, produits aérosol, nettoyeur haute pression ... Les conséquences de ce type d’explosion sont graves, entraînant des séquelles et handicaps à long terme, quand ce n'est pas le décès.

La mise en place d'un détecteur de monoxyde de carbone (ou détecteur de Co) vous permet d'être prévenus lorsque la concentration dans l'air de ce gaz devient dangereuse. Le CO est un gaz invisible, inodore, insipide et extrêmement toxique. Il est produit par des appareils ou des véhicules qui brûlent des combustibles tels que du charbon, de l'huile, du gaz naturel/en bonbonne, de la paraffine, du bois, de l'essence, du diesel, du charbon de bois, etc.

Le risque encouru par la présence de monoxyde de carbone dans une habitation est l'intoxication des personnes présentes.

Le détecteur de monoxyde de carbone déclenche son alarme dès qu'il détecte une présence anormale de monoxyde.
Il est idéal d'installer un détecteur de monoxyde de carbone par étage et notamment à proximité des appareils à combustion et de vérifier qu'il soit audible à partir des chambres.