Réglementation sur le classement au feu

Règlement sur la Sécurité Incendie

Le traitement antifeu ou ignifugation des matériaux va permettre d'obtenir des matériaux conformes à la législation sur la Sécurité Incendie.

  • Classement M 4 au sol
  • Classement M 2 en vertical
  • Classement M 1 au plafond

Les revêtements de façade sont plutôt classés M3, plus rarement M2.

La réaction au feu d'un matériau exprime son aptitude à s'enflammer, à contribuer au démarrage et à la propagation d'un incendie. 

Comment détermine t-on la réaction au feu ?
Par des essais qui consistent à soumettre les produits à des sollicitations thermiques.
On évalue ainsi leur comportement au feu par rapport à des critères de performance qui portent sur leur inflammabilité.

Il existe 2 classements pour les matériaux et leurs réactions au feu :
- Le classement M (NF P 92 507)
- Les Euroclasses

 

Le classement M

En France il existe un classement, composé de 6 catégories, qui définit la réaction au feu des matériaux :

M0 " incombustibles " Pierre, acier, béton, verre, produits céramiques, brique, plâtre, ardoise, aluminium, fibres de verre, fibre aramide ...
M1 " non inflammables " Plaques de plâtres cartonnés, bois ignifugé dans la masse
M2 " difficilement inflammables " Laine, bois ignifugé
M3 " moyennement inflammables " Bois massif non résineux d'au moins 14 mm d'épaisseur.
Bois massif résineux et panneaux dérivés du bois (CP, lattes, particules, fibres) d'au moins 18 mm d'épaisseur
Textiles : acrylique, polyester, soie, nylon ...
M4 " facilement inflammables "

Bois massif non résineux d'épaisseur inférieure à 14 mm.
Bois massif résineux et panneaux dérivés du bois d'épaisseur inférieure à 18 mm.
Plastiques, cartons

Textiles : coton, rayonne, acétate ...

M5 " très facilement inflammables "  

 

Classement d'un matériau en M0
Un matériau est classé M0 s’il répond aux conditions suivantes :

  • pas d’inflammation effective à l’essai par rayonnement ou bien s'il répond aux conditions du classement M1 au brûleur électrique ;
  • son pouvoir calorifique supérieur (PCS) est inférieur ou égal à 2,5 MJ/kg (600 Kcal/kg).
  • exemple de matériaux M0 : pierre, briques, ciment, plomb, acier, ardoise, céramique, plâtre, béton, verre, laine de roche

L'avenir de ce classement
Ce système va disparaître petit à petit du fait de la mise en application de la Directive Produit de Construction (DPC) qui impose le marquage CE sur ces produits. 
Il va faire place au système de classification européen appelé : Euroclasse

 

Le classement Euroclasse

L’arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d’aménagement est paru au Journal Officiel du 31 décembre 2002. 
Il abroge l’arrêté de réaction au feu du 30 juin 1983 et met en application le classement européen des Euroclasses.

Pour les produits marqués CE
Les classes A1 à F remplacent M0 à M4 dès lors que le marquage CE du produit entre en vigueur, c'est-à-dire pour les produits qui ne requièrent pas d'essai pour une classification.
Pour les produits conforme à une norme produit européenne harmonisée, le classement de réaction au feu doit s‘exprimer selon les Euroclasses


Pour les autres produits 
Par exemple pour les plafonds, les isolants, les panneaux à base de bois, les revêtements de sol, les carreaux de plâtre etc..., le choix est laissé aux industriels de faire évaluer par un laboratoire agrée soit le classement M, soit l'Euroclasse.

Pour les produits de construction les classements sont :

  • A1, A2, B, C, D, E, F 
  • s1,s2,s3 (pour les fumées) et 
  • d0, d1, d2 (gouttelettes et débris enflammés). 

 

Certains produits sont classés conventionnellement A1 sans essais préalables : 

  • verre,
  • brique ;
  • plâtre armé de fibres de verre et plâtre ;
  • béton et mortier de ciment et chaux ;
  • vermiculite ;
  • amiante, ciment ;
  • pierre, ardoise ;
  • fer, fonte, acier, aluminium, cuivre, zinc, plomb ;
  • produits céramique  ...

 

Euroclasses

Classes selon la NF EN 13501-1

Classement M

Exigence

A1     Incombustible
A2 s1 d0 M0
A2 s1 d1 M1
A2 s2 d0
s3 d1
B s1 d0
s2 d1
s3  
C s1   M2
s2  
s3  
D s1   M3
D s2  

M4

(non gouttant)

s3  
Toutes les classes autres que E, d2 et F
M4

 

Matériaux de construction partagés en 2 familles
Le système des Euroclasses de réaction au feu partage les matériaux de construction en deux familles :

  • les sols
  • les autres produits.

 

3 niveaux de sollicitation thermique
Le système des Euroclasses est construit autour de trois niveaux de sollicitation thermique représentatifs de diverses phases de développement du feu :

  • attaque ponctuelle par une petite flamme (pour les deux familles de produits)
  • feu pleinement développé dans une pièce voisine (pour les revêtements de sol) ou sollicitation thermique par un objet en feu (pour les autres produits)
  • feu pleinement développé dans la pièce (pour les deux familles).

 

7 Euroclasses
Il s’appuie sur des essais dont les résultats permettent de ranger les produits dans sept Euroclasses (l'indice FL signifie "Floor" et s'applique donc aux matériaux destinés aux sols) :

 

  • Classes A1, A1FL, A2 et A2FL :

pour les produits peu ou pas combustibles

  • Classe B ou BFL :

pour les produits combustibles dont la contribution au "flash over" est très limitée

  • Classe C ou CFL :

pour les produits dont la contribution au flash over est limitée

  • Classe D ou DFL

pour ceux dont la contribution au flash over est significative

  • Classes E, EFL, F et FFL:

sont réservées aux produits combustibles dont la contribution à l'embrasement généralisé est très importante.